Menu

E-book

Mémoire - Droit face au défi de l'économie collaborative

Voir le pdf : Le Droit face au défi de l’économie collaborative

Prise en compte de l'intérêt des start-up, facteur d'innovation

L’économie collaborative est partout. Elle bouleverse les marchés et agit comme un révélateur de l’évolution du monde du travail. Elle impose aux professionnels de s’adapter, pousse les individus à rompre avec les habitudes établies et place les pouvoirs publics face à des problématiques qu’il est urgent d’intégrer dans la réglementation. Les frontières entre producteur et consommateur sont gommées. Pourtant et malgré la nécessité d’accompagner le développement de ce modèle innovant dans lequel les « start-up » françaises occupent une place de précurseur, les réformes sont timides et l’encadrement juridique encore flou. Cette insécurité juridique met en péril la compétitivité du marché français. Toutefois, le gouvernement français et les instances communautaires semblent s’être saisis de la question et nous sommes entrés dans une période de construction du cadre juridique de l’économie collaborative. Dans cette régulation, s’il faut certes protéger les consommateurs et les travailleurs, il semble également essentiel de protéger les intérêts des « start-up » qui sont un important vecteur de croissance économique.

Consideration of the interest of start-up, factor of innovation

The collaborative economy is everywhere. It disrupts the markets and acts as an indicator for the changing of work environment. It requires professionals to adapt, pushes individuals to break with the established habits and face the authorities to deal with urgent issues which need to be incorporated in regulation. The boundaries between producer and consumer are erased. However and despite the need to support the development of this innovative model in which the French « start-up » are precursors, reforms are still timid and the legal framework is blurred. This legal insecurity puts the competitiveness of the French market at risk. Yet, the French Government and the Community bodies appear to have seized the matter and we entered a construction period of the legal framework of the collaborative economy. In this regulation, if consumers and workers should indeed be protected, it also seems essential to protect the interests of « start-up » that are an important economic growth driver.

Une question ? Contactez-moi

Consultez également

L’actualité du cabinet
Voir toutes les actualités
Revue de presse
Voir toutes les actualités